fcmothern.com, n°1 en Alsace depuis juillet 2000 // Photo fcmothern.com
Lundi 23 Octobre 2017 - St Jean de Capistran
1 visiteur actuellement sur le site
105 visiteurs unique depuis 24h
REVUE DE PRESSE - FESTIFOOT 2010
[DNA] : Une générale cavalière
Lundi 2 août 2010

Imprimer // Favoris // A+ // A-

Thomas Regnier (au premier plan) a tenté de mener la vie dure à la défense du Racing. Mais Jérémy Faug-Porret et ses coéquipiers ont su résister avec efficacité.Thomas Regnier (au premier plan) a tenté de mener la vie dure à la défense du Racing. Mais Jérémy Faug-Porret et ses coéquipiers ont su résister avec efficacité.

[Photo DNA - Alain Destouches]

Les SR Colmar, à l'aube de leurs débuts en National, ont endossé le rôle de favori sans doute pour la dernière fois avant un bon moment, face à la réserve du Racing. Le costume de la candeur leur va pourtant si bien, qu'ils n'ont pas su prendre le meilleur pour s'imposer.

Pour sûr, Damien Ott se gardera bien de tirer des conclusions hâtives d'une rencontre dont la physionomie ne reflète pratiquement en rien ce à quoi doivent s'attendre les Colmariens pour leur première saison en National. Pendant les 90 minutes d'un match qui n'avait pas grand-chose d'amical, les Haut-Rhinois ont poussé, ont tenté, ont combiné, mais n'ont pas concrétisé. La faute aussi à une défense héroïque des Strasbourgeois, notamment d'un axe verrouillé par Morgan Ancian, garde du corps de Pape Dieye.

Le début de match est même plutôt en faveur de la jeune phalange de François Keller, qui ne s'embarrasse pas de complexes d'infériorité et joue crânement sa chance. Ce n'est qu'au jeu des occasions que les Colmariens peuvent espérer se distinguer, avec deux coups de tête de Dieye, pas assez précis (4e, 10e). Thomas Régnier et Yohann Rangdet, les deux recrues colmariennes, animent le front offensif avec aisance, mais sans réussite. Peu avant la pause, Rangdet tente sa chance d'une frappe puissante contrée par la défense strasbourgeoise. Le ballon revient dans les pieds de Grimm, pour un nouvel essai étouffé par Gurtner, impeccable (34e). De l'autre côté, seule la tentative de lob de Benedick est à mettre au crédit des Strasbourgeois, aussi timides en attaque que volontaires en défense.

Si Colmar ne marque pas, Colmar produit du jeu

La seconde période est lancée par un coup franc de Gherardi pour les Bleus. La frappe plongeante du milieu de terrain oblige Aupic à se détendre de tout son long pour chercher le cuir à la base de son poteau (54e). Kittler répond par une frappe sèche à ras de terre, qui fuit le cadre (55e). La suite n'est que le miroir grossissant de la tendance aperçue plus tôt, avec des déferlantes colmariennes qui se succèdent et viennent échouer sur la défense strasbourgeoise. Si Colmar ne marque pas, Colmar produit au moins du jeu. La tâche de Régis Kittler et de ses coéquipiers, d'ordinaire mangeurs d'espaces et fins techniciens, est largement compliquée par un terrain étriqué et bosselé. Malik M'Tir ne s'embarrasse pas de ce genre de considérations, et donne entière satisfaction sur son côté droit. C'est d'abord Régnier qui profite de son travail pour placer une tête hors du cadre (60e), puis c'est au tour de Rangdet, contré par Rivieyran (64e). En toute fin de rencontre, c'est encore Morgan Ancian qui détourne de la tête le coup franc de Kittler (88e).

Alors que la rentrée des classes se profile, les Colmariens ont œuvré avec assiduité afin de rendre de correctes copies pour leurs devoirs de vacances. Malgré les défaites et les nombreux buts encaissés, Damien Ott ne peut que constater, la mine réjouie, que le passage dans la classe supérieure, s'il est loin de s'apparenter une évidence, ne fait pas peur à ses élèves, qui contrairement à ce qu'ils ont montré contre la réserve du Racing, ne partiront jamais dans la peau du major de promotion.

SR COLMAR 0
RC STRASBOURG II 0

Stade municipal de Mothern. 600 spectateurs environ.

SR COLMAR : Aupic (Fedrigo, 76e) ; M'Tir, Holbein, Meslien, N'Siambafumu (Fortuna, 46e) ; Rangdet (Zerbini, 76e), Mezriche, Grimm, Kittler (cap.), Regnier (Tighazoui, 76e) ; Dieye.

RC STRASBOURG II : Gurtner ; Rivieyran, Ancian, Wachter, Faug-Porret (cap.) ; Laprevotte (Rosenfelder, 63e), Amofa, Gherardi, Bekoe ; Benchenane, Benedick (Viana, 78e).

Vincent Hahn // Dernières Nouvelles d'Alsace du lundi 2 août 2010 // 611 lectures

Article précédent
Lundi 2 août 2010
[L'Alsace] : Un nul pour finir
Article suivant
Lundi 2 août 2010
[rcstrasbourg.fr] : CFA2: un nul et une défaite


COMMENTAIRES DES LECTEURS

Commentaire déposé par : non affiché
Le : 2012-01-19 01:10:13

Statut Auteur : En attente d'activation...
Statut Modérateur : En attente de validation...
A votre tour, commentez cet article.
Attention, tous les champs sont obligatoires
Nom (ou pseudo) :
E-mail :
Commentaire :
CODE SECURITE Quelle est l'année en cours ?
   
Newslettre
Soyez alerté des mises à jour du site en vous abonnant à la lettre d'information : Football Club de Mothern.
Saisissez puis confirmez votre adresse e-mail.


Liens rapides
Prochain RDV
Festifoot 2013
Retrouvez toutes les informations sur l'édition 2013 du Festifoot, Festival du Football Amateur du FC Mothern.
Festifoot 2013
FcMothern Tv
Retrouvez toutes les vidéos de fcmothern TV.
fcmothern TV
Séverine Zinck
Retrouvez l'actualité de Séverine Zinck, l'Arbitre Fédéral 3 et Arbitre Féminine FIFA du Football Club de Mothern.
Séverine Zinck - 1ère arbitre féminine F3
Partenaires
Facebook
Anniversaires
Toute l'équipe web du Football Club de Mothern souhaite ce mois, un joyeux anniversaire à :
- Simon SCHMALTZ, né le 01/10/1993
- Pascal PALAU, né le 11/10/1972
Tweeter
Publicité