fcmothern.com, n°1 en Alsace depuis juillet 2000 // Photo fcmothern.com
Mardi 31 Mars 2020 - St Benjamin
4 visiteurs actuellement sur le site
150 visiteurs unique depuis 24h
REVUE DE PRESSE
[Foot Mag] : Un mentor pour un talent
Vendredi 26 mars 2010

Imprimer // Favoris // A+ // A-

La pensionnaire de CFA apprécie les conseils de son aîné, qui a officié douze ans chez les professionnels.La pensionnaire de CFA apprécie les conseils de son aîné, qui a officié douze ans chez les professionnels.

[Photo Foot Mag]

Séverine Zinck ne pouvait rêver meilleur conseiller. Grâce à l’opération mentor-talents, l’arbitre de CFA est suivie cette saison par Gérard Biguet, international de 1982 à 1992.

Trente-quatre ans les séparent, une passion les unit. Gérard Biguet et Séverine Zinck ont l’arbitrage chevillé au corps. Depuis le début de la saison, leur violon d’Ingres les amène à jouer une partition à quatre mains. L’ancien international et l’actuelle Fédérale 4 forment un duo dans le cadre de l’opération mentors-talents de la Direction Nationale de l’Arbitrage.

L’ex-sifflet, fidèle au programme depuis ses débuts, aime « renvoyer l’ascenseur aux jeunes. » Une expertise dont profite pleinement l’Alsacienne, novice dans le projet. « Gérard a dirigé de grands matches, il m’aide beaucoup. Grâce à ses conseils, j’ai fait un bond. » La professeur des écoles ne partait toutefois pas d’une page blanche comme à ses débuts.

« Je n’ai jamais joué au foot mais je suivais toutes les rencontre du club de mon village (Mothern, dans le Bas-Rhin) et de Strasbourg. Je ne savais pas que les filles pouvaient arbitrer. Je l’ai lu dans un article. Pendant quinze jours, j’ai appris les lois du jeu par cœur. Un mois après, je réussissais l’examen théorique. » Major de sa promotion avec 19/20, elle débute chez les jeunes puis gravit les échelons quatre par quatre. Au point d’être désignée en août dernier centrale en CFA. A tout juste 30 ans.

Bluffé par sa protégée

« LA touche est une vraie spécialité. Au centre, je me sens plus libre, avec davantage de responsabilités. Et j’aime courir ! » Cela ne suffit pas pour imposer son autorité à vingt-deux hommes. « Etre une femme est un atout. Les joueurs retiennent leurs propos, marquent plus de respect. C’est aussi vrai pour les gens sur les bancs de touche. » Gérard Biguet parait bluffé par sa protégée. « Séverine explique beaucoup ses décisions. Elle est proche des joueurs qui lui reconnaissent une certaine valeur. »

Jusqu’où ira-t-elle ? Imitera-t-elle son mentor, qui a arbitré quatre finales importantes (Coupe de France 85 et 90, JO de Séoul en 88, Mondial des Moins de 20 ans en 1983), près de 270 rencontres de D1, de nombreux matches européens, l’Euro 92 ? Le lorrain se montre prudent. « Comme tous les talents, Séverine possède un vrai potentiel. Elle doit continuer à travailler. Elle a une sacrée volonté de progresser. C’est important. » Confirmation de l’intéressée qui a mise cette année son métier entre parenthèse pour se consacrer à l’arbitrage.

« Une école de la vie »

« Je vis pour çà. J’espère atteindre le plus haut niveau possible. Je commence à aborder le secteur professionnel en tant que quatrième arbitre en L2. Tout cela m’aide beaucoup, aussi bien personnellement que professionnellement. Alors que j’ai toujours été timide, j’ai gagné en confiance. » Gérard Biguet la rejoint pleinement. Sa trajectoire est étroitement liée à sa passion. En suivant les traces de son père, lui-même arbitre, l’arbitre de Briey (Meurthe-et-Moselle) a « découvert le monde, rencontré des gens merveilleux, été promu directeur d’agence bancaire. »

Si Séverine Zinck ne perce pas dans le foot masculin, elle devrait réussir chez les femmes. « Elle est déjà internationale de niveau 4. Elle officie chez les jeunes (ndlr : deux tournois qualificatifs en U19 et U17). Elle peut devenir une arbitre reconnue à l’échelon mondial. » Pour l’instant, la native de Wissembourg préfère « évoluer dans les championnats masculins. » « Pour moi, c’est presque plus difficile d’officier chez les féminines. Il y a moins de respect. »

Hommes ou femmes, cela ne change pas sa manière d’arbitrer. « Il faut être discret, prendre les bonnes décisions en fonction de la loi et de l’esprit du jeu. » Un principe auquel adhère son mentor. « Le bon arbitre est celui qui a la capacité de s’adapter aux événements. » Séverine Zinck répond-elle au critère ? Gérard Biguet le pense sans le dire.

Stéphane Lanoue // Foot Mag n°18 de mars 2010 // 1461 lectures

Article précédent
Jeudi 25 mars 2010
La passe de quatre ?


COMMENTAIRES DES LECTEURS

Commentaire déposé par : non affiché
Le : 2017-01-04 19:55:21

Statut Auteur : En attente d'activation...
Statut Modérateur : En attente de validation...
A votre tour, commentez cet article.
Attention, tous les champs sont obligatoires
Nom (ou pseudo) :
E-mail :
Commentaire :
CODE SECURITE Quelle est l'année en cours ?
   
Newslettre
Soyez alerté des mises à jour du site en vous abonnant à la lettre d'information : Football Club de Mothern.
Saisissez puis confirmez votre adresse e-mail.


Liens rapides
Prochain RDV
Festifoot 2013
Retrouvez toutes les informations sur l'édition 2013 du Festifoot, Festival du Football Amateur du FC Mothern.
Festifoot 2013
FcMothern Tv
Retrouvez toutes les vidéos de fcmothern TV.
fcmothern TV
Séverine Zinck
Retrouvez l'actualité de Séverine Zinck, l'Arbitre Fédéral 3 et Arbitre Féminine FIFA du Football Club de Mothern.
Séverine Zinck - 1ère arbitre féminine F3
Partenaires
Facebook
Anniversaires
Toute l'équipe web du Football Club de Mothern souhaite ce mois, un joyeux anniversaire à :
- Pierre Paul MEYER, né le 10/03/1967
- Séverine ZINCK, né le 19/03/1979
- Christian WAHL HEYD, né le 21/03/1964
Tweeter
Publicité