fcmothern.com, n°1 en Alsace depuis juillet 2000 // Photo fcmothern.com
Jeudi 13 Août 2020 - St Hippolyte
3 visiteurs actuellement sur le site
293 visiteurs unique depuis 24h
TETE D'AFFICHE
[Alsace Foot] : Les Alsaciens et leurs deux internationales
Jeudi 5 mai 2005

Imprimer // Favoris // A+ // A-

Séverine Zinck a arbitré la rencontre entre l’équipe de France et le Canada.Séverine Zinck a arbitré la rencontre entre l’équipe de France et le Canada.

[Photo lafa.fff.fr]

Dans le France-Canada de la semaine dernière à Bischheim, Séverine Zinck et Marilou Duringer étaient les deux régionales de l’étape. L’une pour un jour, l’autre depuis toujours.

Elles sont françaises, même alsaciennes mais ne faisaient pas partie de l’effectif retenu par Élisabeth Loisel, la sélectionneuse de l’Équipe de France. Elles ont pourtant eu toutes deux, le privilège de vivre très près des Bleues, le match qu’elles ont disputé mercredi dernier à Bischheim, dans un parc des sports où des milliers d’autres Alsaciens devaient se contenter d’une vue lointaine depuis la tribune.

« Un match comme un autre »

Le temps de 90 minutes, les destins de Marilou Duringer et de Séverine Zinck se sont croisés. L’une parce qu’elle suit l’équipe de France depuis de longues années, en qualité de chef de la délégation depuis de longues années, l’autre parce qu’elle avait été contactée, une semaine avant par son désignateur pour arbitrer le duel entre les Françaises et les Canadiennes.

Une deuxième expérience internationale pour Séverine, donc, cette Haguenauvienne de 26 ans, qui, il y a trois semaines, à Belfort, avait déjà été appelée à officier pour une rencontre opposant cette fois, les bleuettes en 19 ans, à leurs homologues hollandaises. Elle avait alors disséqué la prestation de l’arbitre lors du match des aînées qui avait suivi, mais n’avait pas imaginé se trouver à sa place dans la quinzaine qui suivrait. «En plus dans ma Ligue, c’était inespéré. Le meilleur moment ça a été quand on m’a annoncé que j’étais retenue», se souvient la jeune femme qui, il n’y a pas dix mois, commençait seulement à arbitrer en première division française.

Marilou, pionnière en Alsace

Une fois sur la pelouse, Séverine s’est contentée de faire le boulot. Comme d’habitude, sans se soucier de l’environnement particulier dans lequel elle venait de se plonger. «C’est un match comme un autre. Sauf qu’il y a des stars, Marinette Pichon entre autre, qui est une super joueuse, mais à part ça, ça ne change pas grand-chose», assure t-elle avant de nuancer. «Bon, c’est sûr, il y a bien quelques frissons. Au moment des hymnes surtout, c’est particulier».

Un contexte auquel Marilou Duringer -qu’on surprend d’abord au bord de la touche en tenue avant de la retrouver tout en haut des gradins à discuter avec Marc Keller et Gilbert Schneider, le président de la LAFA — a fini par se faire. Vingt ans qu’elle gravite autour de cette équipe de France, ça repousse à loin ses débuts dans l’univers tricolore. Et encore, à bien plus loin ses premiers pas dans le football dont elle fut l’une des pionnières en 1965, lorsqu’en Alsace, «le football était exclusivement un sport d’homme sans championnat pour les femmes».

Aujourd’hui, regardant vers Lattaf et autres jeunettes de la bande à Loisel, elle note «la différence de regard» que l’on porte à un foot féminin devenu «intéressant, intelligent, agréable à regarder». En quarante ans, elle a vu, en quelque sorte son petit bébé partir de rien pour drainer aujourd’hui quelques 50000 licenciées (dont 1200 environ en Alsace). La «madame foot» de la fédération parle même de l’idée d’un fan club «en gestation» décliné à l’image de celui des garçons.

Elle ne devrait plus faire partie des cadres lorsque ça se fera. A 57 ans, elle annonce déjà, que «ce sera son dernier mandat». «Vivre en tant que femme dans un milieu d’homme, c’est plus fatiguant», affirme t-elle. Une idée à laquelle Séverine Zinck ne s’est pas encore résolue, Elle, qui à la fin du match, buvait encore les conseils de Georges Konrath, ancien arbitre fédéral. Elle, n’aspire qu’à une chose. En redemander.

Maxime Debs // Exclusivité fcmothern.com // 984 lectures

Article précédent
Mardi 15 février 2005
Les onze derniers « commandements »
Article suivant
Jeudi 19 mai 2005
Un pas de plus...


COMMENTAIRES DES LECTEURS

A votre tour, commentez cet article.
Attention, tous les champs sont obligatoires
Nom (ou pseudo) :
E-mail :
Commentaire :
CODE SECURITE Quelle est l'année en cours ?
   
Newslettre
Soyez alerté des mises à jour du site en vous abonnant à la lettre d'information : Football Club de Mothern.
Saisissez puis confirmez votre adresse e-mail.


Liens rapides
Prochain RDV
Festifoot 2013
Retrouvez toutes les informations sur l'édition 2013 du Festifoot, Festival du Football Amateur du FC Mothern.
Festifoot 2013
FcMothern Tv
Retrouvez toutes les vidéos de fcmothern TV.
fcmothern TV
Séverine Zinck
Retrouvez l'actualité de Séverine Zinck, l'Arbitre Fédéral 3 et Arbitre Féminine FIFA du Football Club de Mothern.
Séverine Zinck - 1ère arbitre féminine F3
Partenaires
Facebook
Anniversaires
Toute l'équipe web du Football Club de Mothern souhaite ce mois, un joyeux anniversaire à :
- Vincent SCHMITT, né le 01/08/1968
- Gérard SCHMITT, né le 06/08/1950
- Tharcisse KIEFER, né le 09/08/1977
- Alain JOERGER, né le 16/08/1980
- Ludovic JOERGER, né le 17/08/1981
- Christian KLEIN, né le 23/08/1960
- Alexandre PUKOWNICK, né le 23/08/1983
- Germain SCHMALTZ, né le 26/08/1970
Tweeter
Publicité