fcmothern.com, n°1 en Alsace depuis juillet 2000 // Photo fcmothern.com
Lundi 18 Décembre 2017 - St Gatien
2 visiteurs actuellement sur le site
86 visiteurs unique depuis 24h
REVUE DE PRESSE - FESTIFOOT 2011
[L'Alsace] : Franck Dufrennes : « Un gros potentiel en attaque »
Lundi 25 juillet 2011

Imprimer // Favoris // A+ // A-

Franck Dufrennes, ici au centre et de face, a rapidement été adopté par ses nouveaux coéquipiers colmariens.Franck Dufrennes, ici au centre et de face, a rapidement été adopté par ses nouveaux coéquipiers colmariens.

[Photo Denis Sollier]

La bonne saison que Franck Dufrennes a réalisée à Raon-l’Étape, où il a inscrit 11 buts et délivré une quinzaine de passes décisives, n’a pas échappé à Damien Ott. L’entraîneur des Verts n’a d’ailleurs pas hésité longtemps à se positionner pour attirer l’attaquant dans ses filets.

Franck Dufrennes n’était pas un inconnu pour l’entraîneur des Colmariens. Il y a trois ans, en effet, alors que les SR Colmar disputaient leur première saison en CFA, l’attaquant, qui évoluait sous les couleurs de Dunkerque, lui avait fait bonne impression lors des deux face-à-face. « C’est ce qu’il m’a dit, se félicite le joueur. Moi, je me souviens qu’on a perdu deux fois : sur un hold-up à Dunkerque et assez logiquement à Colmar. »

« J’avais envie de jouer en National »

Mais ce ne sont pas ces deux rencontres qui ont mis le joueur dans les petits papiers de Damien Ott. Ce sont les deux dernières saisons avec Raon-l’Étape qui ont révélé le jeune homme de 23 ans auteur de 17 buts et de nombreuses passes décisives.

Le joueur natif des Ullis, où ont poussé Thierry Henry et Patrice Évra, et élevé au foot de rue, est tout de même aujourd’hui à Colmar un peu par hasard. Sélectionné en équipe d’Essonne, où il évoluait avec Jérémy Menez, le néo-Colmarien avait été remarqué par Dunkerque alors qu’il venait de marquer 32 buts avec les Ullis en championnat régional. « Après mon passage àDunkerque, je voulais jouer en National et j’aurais dû aller à Luzenac, se souvient le joueur. Mais mon contrat n’a pas été homologué, je ne sais pas pourquoi, et j’ai fini dans les Vosges. »

Ce n’était donc que reculer pour mieux sauter, puisque cette année, il n’a pas hésité longtemps pour répondre aux sollicitations colmariennes. « Le coach m’a appelé, mais j’attendais une réponse de Vannes, où j’avais fait un essai. Celle-ci n’est jamais arrivée. J’ai donc rappelé Damien Ott et on s’est rapidement mis d’accord. J’avais vraiment envie de jouer en National. »

Depuis son arrivée à Colmar, l’attaquant (1,86 m, 79 kg) avoue qu’il a beaucoup travaillé. « Ce matin encore, (hier matin), on était dans les bois du côté des Trois-Epis, note Franck Dufrennes. J e ne suis pas vraiment fan de la période de reprise car on en bave, mais il faut la faire. À Colmar, ça se passe plutôt bien puisque le groupe est excellent. En ce qui me concerne, je n’appréhendais pas trop ma venue puisque j’ai une bonne capacité d’intégration ». Selon plusieurs échos, en effet, le joueur a été adopté par tout le monde et serait même capable de mettre l’ambiance. « Pourtant, je ne me suis pas encore vraiment lâché. »

Plutôt adroit dans la surface, Franck Dufrennes n’a pas encore marqué sous ses nouvelles couleurs. « Je suis sûr que ça viendra, annonce-t-il. Pour l’instant, je suis déjà content d’être là. C’est mieux que ce que j’ai connu jusqu’à présent. Je pense que le coach en est encore au stade des essais. Il met en place plusieurs systèmes et laisse pas mal de liberté aux attaquants en nous demandant de la percussion et de la profondeur. Depuis le début, il me confie le côté gauche, mais je suis capable d’évoluer à tous les postes de l’attaque avec une préférence pour le côté gauche. En trois matches, j’ai surtout évolué avec Moukhlil et Touré, mais je n’ai pas encore évolué avec Camerling ni avec Créquit. Je sais qu’il faudra gagner sa place, car il y a un gros potentiel en attaque. Mais cela fait partie du jeu. »

Encore deux fois 90 minutes

À l’exception de deux ou trois d’entre eux, tous les joueurs des Verts ont disputé trois mi-temps en match amical depuis la reprise. À Besançon, face à Delémont et contre Sochaux II. Il reste une dizaine de jours avant la reprise du National à Épinal et Damien Ott a décidé de passer la vitesse supérieure en deux fois 90 minutes à tous ses joueurs. Une première fois lors d’une opposition entre eux, ce mercredi au Stadium, et une seconde fois dimanche prochain à Mothern, où les supposés titulaires seront opposés à Raon-l’Étape (CFA). L’équipe première « bis » affrontera quant à elle un peu plus tôt dans l’après-midi le FC Steinseltz, qui vient d’accéder en CFA 2.

Hubert Himburg // L'Alsace du lundi 25 juillet 2011 // 666 lectures

Article précédent
Samedi 23 juillet 2011
Festifoot 2011 : La musique s’invite au Festifoot
Article suivant
Mercredi 27 juillet 2011
[L'Alsace] : Brahmia se sent perdu


COMMENTAIRES DES LECTEURS

A votre tour, commentez cet article.
Attention, tous les champs sont obligatoires
Nom (ou pseudo) :
E-mail :
Commentaire :
CODE SECURITE Quelle est l'année en cours ?
   
Newslettre
Soyez alerté des mises à jour du site en vous abonnant à la lettre d'information : Football Club de Mothern.
Saisissez puis confirmez votre adresse e-mail.


Liens rapides
Prochain RDV
Festifoot 2013
Retrouvez toutes les informations sur l'édition 2013 du Festifoot, Festival du Football Amateur du FC Mothern.
Festifoot 2013
FcMothern Tv
Retrouvez toutes les vidéos de fcmothern TV.
fcmothern TV
Séverine Zinck
Retrouvez l'actualité de Séverine Zinck, l'Arbitre Fédéral 3 et Arbitre Féminine FIFA du Football Club de Mothern.
Séverine Zinck - 1ère arbitre féminine F3
Partenaires
Facebook
Anniversaires
Toute l'équipe web du Football Club de Mothern souhaite ce mois, un joyeux anniversaire à :
- Daniel SCHMALTZ, né le 11/12/1965
- Serge MOUILLET, né le 23/12/1965
- Yannick GENTES, né le 31/12/1973
Tweeter
Publicité