fcmothern.com, n°1 en Alsace depuis juillet 2000 // Photo fcmothern.com
Mardi 16 Juillet 2019 - Ste Carmen
1 visiteur actuellement sur le site
121 visiteurs unique depuis 24h
REVUE DE PRESSE
[DNA] : Une folle cavalcade
Lundi 7 mars 2011

Imprimer // Favoris // A+ // A-

Le char princier, avec son éphémère altesse, le prince Simon et ses demoiselles d'honneur.Le char princier, avec son éphémère altesse, le prince Simon et ses demoiselles d'honneur.

[Photo DNA]

Le carnaval des bateliers de Mothern est connu et reconnu comme le plus débridé des carnavals alsaciens. La 35e édition de la cavalcade n’a pas dérogé à la tradition. Entre « bayass » et «Fasenachtsbutze», les carnavaliers s’en sont donné à cœur joie, pour le plus grand bonheur d’un nombreux public, qui a apprécié aussi les clins d’œil à des événements qui ont marqué l’actualité ces derniers mois.

Une nouvelle fois, la cavalcade carnavalesque de Mothern, la 35ème du nom, a tenu ses promesses. Sous un beau soleil, qui est venu adoucir une bien froide température matinale, le défilé a proposé à nouveau ce caractère débridé qui fait son charme. Avec, bien sûr les emblématiques «Fasenachtsbutze», ces épouvantails de carnaval qui sont la signature des festivités carnavalesques de Mothern.

Ils avaient évidemment une double raison de défiler, à la suite du «bayass»

D’ailleurs, on ne les rencontre pas qu’à l’occasion de la cavalcade. Cela fait des semaines que ces personnages déguisés en grand-mère hantent le village.

Et vendredi ils se sont retrouvés toute la journée sur la place du village, devant la Wacht, autour d’un Kesselfleisch. Mais hier, fête des grands-mères, ils avaient évidemment une double raison de défiler à la suite du «bayass», l’autre figure symbolique de la cavalcade de Mothern, qui a conduit le cortège.

Au volant d’un tracteur, conduisant de drôles de deux-, quatre- ou six-roues, ou encore infiltrés dans un groupe musical, les Fasenachtsbutze étaient partout.

Mais s’ils règnent en maître sur le carnaval de la cité rhénane, ils ne sont pas les seuls à amuser la foule, venue particulièrement nombreuse hier.

Après la remise des clés de la cité par la maire Butzerin au prince Simon, l’éphémère monarque carnavalesque de cette édition, ce sont plus de 700 carnavaliers qui ont pris possession des rues le long du Kabac, ce cours d’eau qui traverse le village.

Contrairement à sa voisine de Lauterbourg, la cavalcade de Mothern réunit essentiellement des carnavaliers alsaciens. Hier, on ne comptait que deux seules fanfares allemandes parmi la cinquantaine de formations musicales, groupes à pied et chars. Tous les autres venaient du village - «quasiment la moitié de la population se déguise », estime Gilbert Maechling, le président du comité des fêtes, qui organise la cavalcade- et aussi des communes du secteur (de Seltz, Munchhausen, Wintzenbach et Eberbach, mais aussi de Wissembourg, Salmbach, Buhl, Hatten ou Schwabwiller). Et tous rivalisaient d’imagination.

D’autres avaient le déguisement plus impertinent

Si, pour certains, cela relevait du simple plaisir de se travestir, d’autres avaient le déguisement plus impertinent. C’est qu’à Mothern, on a aussi l’habitude de passer l’actualité par la moulinette carnavalesque.

Le lapsus du président Sarkozy sur l’Alsace en Allemagne (à Truchtersheim) n’a pas échappé à l’imagination des carnavaliers, tout comme les avatars du bac de Seltz mis à l’arrêt à peine après avoir été inauguré en septembre dernier. Et la réforme de la retraite était du pain béni pour nombre de chars, avec un moqueur «le travail c’est la santé». Avec aussi un clin d’œil pour Sébastien Loeb, mais surtout un «bus de la honte» pour les footballeurs de l’équipe de France.

Bref, pour les nombreux spectateurs, qui se pressaient en rangs denses sur le parcours, il y avait à voir et à sourire. Et surtout il y avait de quoi passer un fort agréable moment sous une pluie de confettis et de bonbons.

Pas moins d’une tonne de friandises a été distribuée sur le passage du cortège. C’est dire que les enfants aussi avaient de quoi trouver leur bonheur dans le défilé, avant que la journée ne se poursuive, dans une belle ambiance, par un bal carnavalesque à la salle polyvalente.

Bernard Stephan // Dernières Nouvelles d'Alsace du lundi 7 mars 2011 // 1328 lectures



COMMENTAIRES DES LECTEURS

Commentaire déposé par : non affiché
Le : 2013-04-10 01:55:19

Statut Auteur : En attente d'activation...
Statut Modérateur : En attente de validation...
Commentaire déposé par : non affiché
Le : 2016-08-10 13:13:50

Statut Auteur : En attente d'activation...
Statut Modérateur : En attente de validation...
A votre tour, commentez cet article.
Attention, tous les champs sont obligatoires
Nom (ou pseudo) :
E-mail :
Commentaire :
CODE SECURITE Quelle est l'année en cours ?
   
Newslettre
Soyez alerté des mises à jour du site en vous abonnant à la lettre d'information : Football Club de Mothern.
Saisissez puis confirmez votre adresse e-mail.


Liens rapides
Prochain RDV
Festifoot 2013
Retrouvez toutes les informations sur l'édition 2013 du Festifoot, Festival du Football Amateur du FC Mothern.
Festifoot 2013
FcMothern Tv
Retrouvez toutes les vidéos de fcmothern TV.
fcmothern TV
Séverine Zinck
Retrouvez l'actualité de Séverine Zinck, l'Arbitre Fédéral 3 et Arbitre Féminine FIFA du Football Club de Mothern.
Séverine Zinck - 1ère arbitre féminine F3
Partenaires
Facebook
Anniversaires
Toute l'équipe web du Football Club de Mothern souhaite ce mois, un joyeux anniversaire à :
- Marc FISCHER, né le 05/07/1992
- Yves HEILMANN, né le 06/07/1982
- Thierry GERHARD, né le 27/07/1963
- Stéphane MEICHEL, né le 31/07/1984
Tweeter
Publicité