fcmothern.com, n°1 en Alsace depuis juillet 2000 // Photo fcmothern.com
Jeudi 15 Novembre 2018 - St Albert
2 visiteurs actuellement sur le site
90 visiteurs unique depuis 24h
REVUE DE PRESSE - ARBITRAGE
[DNA] : Mademoiselle l'arbitre
Mardi 2 novembre 2010

Imprimer // Favoris // A+ // A-

Séverine Zinck n'en finit plus de progresser.Séverine Zinck n'en finit plus de progresser.

[Photo Archives DNA]

Les SRC et le Racing ne sont pas les seuls représentants alsaciens en National. Promue à cet échelon cette saison, Séverine Zinck n'y est pas l'ambassadrice régionale la moins ambitieuse.

Alors que le foot alsacien tend à faire grise mine avec des locomotives poussives en National, il reste quelques raisons de ne pas complètement désespérer du ballon rond. Sur le terrain, la région peut même s'enorgueillir d'être pionnière.

Il y a dix jours, Séverine Zinck a arbitré son deuxième match en National. Comme à Rodez, le 8 octobre, pour un match face à Créteil, elle a rendu une copie correcte en jugeant des débats entre Niortais et Beauvaisiens. Au troisième échelon de la hiérarchie hexagonale, elle est tout simplement la seule représentante féminine à officier comme arbitre centrale.

Le sentiment d'ouvrir une voie

« C'est effectivement une fierté, explique celle qui a fait ses classes à Mothern, sous la férule de Gérard Schmitt. J'ai le sentiment d'ouvrir une voie. » Après une saison en CFA, elle s'est classée huitième sur un contingent de 60, lors d'un test le 8 juin.

« Seuls les sept premiers étaient retenus, je me retrouvais à la place de la c..., franchement déçue, évoque l'institutrice nommée à Aubagne cet été. Mais fin juillet, on m'a appelée pour me dire que parmi les sept, un était atteint par la limite d'âge. » Là voilà promue au niveau Fédérale 3.

Les exigences se font plus pointues. Le niveau d'endurance est revu à la hausse. Il s'agit d'ajouter des performances de vitesse à son éventail physique. « Et il n'y a pas de différence par rapport aux hommes, glisse-t-elle avec quelques intonations méridionales dans la voix. J'ai travaillé deux mois sans relâche, avec un préparateur physique, mais aussi un groupe de huit arbitres de la Ligue de Méditerranée. »

A coups de footings dans les collines et les calanques, grâce à la sueur déversée sur quelques stades d'athlétisme, dans le sillage de ses quatre à cinq entraînements hebdomadaires, elle a pu aborder son premier rendez-vous à cet échelon avec une certaine confiance. « Il y avait de l'appréhension, mais pas trop non plus, considère celle qui travaille à mi-temps pour mieux vivre sa passion du foot. En fait, c'est une fois dans le tunnel que je me suis rendu compte du changement. »

Dans le stade Paul-Lignon, deux mille personnes, traditionnellement remontées comme des coucous pour soutenir leurs favoris, ont pris place. L'Alsacienne dirige un match, au final, remporté par les visiteurs et doit expulser un joueur local. « Ce n'était pas évident, mais je pense m'en être bien sortie, explique la tête aussi bien faite que pleine. Et, finalement, au moment d'arriver au stade, les dirigeants savaient presque tout de moi. » Ils n'ont pas poussé le zèle jusqu'à connaître sa marque préférée de parfum.

« Une école de vie »

Mais sa sortie a fait le buzz. Sur le coup, ce n'était pas nécessairement l'émeute médiatique. Mais la Fédération ayant communiqué autour de la première, le téléphone s'est mis à sonner. « RTL et quelques journaux se sont en effet intéressés à moi », explique-t-elle sans perdre de vue d'où elle vient.

Elle était du festifoot estival du côté de Mothern en juillet. Avant d'envisager des sommets encore plus hauts, elle replonge dans quelques souvenirs : « Il est clair qu'en novembre 1997, lorsque j'ai sifflé ce match de 13 ans, à Soultz, je ne m'imaginais pas la suite. Je me suis toujours impliquée à fond, cela reste vraiment un plaisir. Là, je viens de connaître deux montées en deux ans. Le but, c'est de m'imposer à cet échelon. »

Le jeu des montées et des descentes sera encore en vigueur dans quelques mois. Du haut de ses 31 ans, ce qui l'autorise à rêver de L 2 et de L 1, elle ne se projette pas si loin. Séverine Zinck apprécie en toute simplicité le bénéfice tiré de cette activité majeure. « C'est une expérience qui ressemble à une école de la vie, garantit l'institutrice. Ça m'a aidée à affirmer ma personnalité et mon caractère, ça m'aide encore dans le rapport aux enfants. »

Il reste une petite saveur, accessible, dans un coin de la tête avec ce statut de F3. « Je peux être désignée comme quatrième arbitre sur un match de L 1 et me retrouver à siffler en cas de blessure de l'arbitre central », conclut-elle, de jolis espoirs plein la tête.

François Namur // Dernières Nouvelles d'Alsace du mardi 2 novembre 2010 // 1293 lectures

Article suivant
Mercredi 3 novembre 2010
[DNA] : Steinseltz ne tremble pas


COMMENTAIRES DES LECTEURS

Commentaire déposé par : non affiché
Le : 2012-10-12 11:24:45

Statut Auteur : En attente d'activation...
Statut Modérateur : En attente de validation...
Commentaire déposé par : non affiché
Le : 2017-01-04 01:32:35

Statut Auteur : En attente d'activation...
Statut Modérateur : En attente de validation...
A votre tour, commentez cet article.
Attention, tous les champs sont obligatoires
Nom (ou pseudo) :
E-mail :
Commentaire :
CODE SECURITE Quelle est l'année en cours ?
   
Newslettre
Soyez alerté des mises à jour du site en vous abonnant à la lettre d'information : Football Club de Mothern.
Saisissez puis confirmez votre adresse e-mail.


Liens rapides
Prochain RDV
Festifoot 2013
Retrouvez toutes les informations sur l'édition 2013 du Festifoot, Festival du Football Amateur du FC Mothern.
Festifoot 2013
FcMothern Tv
Retrouvez toutes les vidéos de fcmothern TV.
fcmothern TV
Séverine Zinck
Retrouvez l'actualité de Séverine Zinck, l'Arbitre Fédéral 3 et Arbitre Féminine FIFA du Football Club de Mothern.
Séverine Zinck - 1ère arbitre féminine F3
Partenaires
Facebook
Anniversaires
Toute l'équipe web du Football Club de Mothern souhaite ce mois, un joyeux anniversaire à :
- Martin SCHMALTZ, né le 01/11/1964
- Pascal ZIMMERMANN, né le 07/11/1965
- Didier KARL, né le 09/11/1955
- Mathieu SCHUCKE, né le 21/11/1984
- Sébastien MEYER, né le 22/11/1971
- David SCHMITT, né le 23/11/1992
Tweeter
Publicité